Certaines races de chiens ont besoin de se dépenser plus que d’autres. Le sport canin permet de canaliser un animal de compagnie énergique. Les sportifs et leurs toutous dynamiques pourront découvrir de nouvelles activités ensemble. Ces exercices sportifs consolident la complicité entre l’humain et le canidé.

Les jeux sportifs

L’Agility

Un parcours d’ “agilité” est composé d’obstacles divers : des haies, des tunnels, des bascules, des slaloms… C’est une activité sportive permettant au chien de se dépenser physiquement et intellectuellement. Son agilité et sa souplesse d’exécution sont les maîtres mots dans ce sport. Plusieurs actions dans ce parcours se suivent et font appel à l’intelligence du canidé. Chaque exercice doit être fait d’une certaine manière. Le saut peut s’enchaîner après un passage dans le tunnel et ainsi de suite. Le toutou devra librement, sans laisse ni collier, franchir différents obstacles, dans un ordre établi. Le maître court à ses côtés, en le stimulant par la parole. Le but est que votre chien réussisse le parcours le plus rapidement possible et sans fautes. Un chien dynamique est fait pour ce style d’activité sportive. Il est possible d’inscrire votre animal de compagnie dans un club canin près de chez vous. Vous pouvez aussi improviser dans votre jardin un parcours d’ “agilité”. Prenez des chaises et faites un tunnel de chaises, la boule de poils rampera en dessous. Plantez des piquets en bois pour que votre chien slalome entre ceux-ci. Entreposez des planches et des palettes pour faire un mur en pente ou une bascule, le canidé y montera. Il y a aussi des accessoires pour “agilité”, disponibles sur internet à faible coût que vous pouvez utiliser dans votre jardin. Cette activité doit rester un jeu stimulant pour vous et pour votre chien. Une forte complicité se noue entre le binôme humain-canin en pratiquant ce sport. Le chien est guidé tout le long du parcours par son maître.

Jeux sportifs

Le flyball

Le flyball est une activité pour le chien qui allie le jeu et le sport. Le canidé doit effectuer un parcours longiligne, composé d’une série de 4 haies, au bout duquel une boîte est placée. Cette dernière comporte une pédale, le toutou doit appuyer dessus, cela déclenche l’éjection d’une balle. Le chien attrape celle-ci au vol et il refait le même parcours, avec les haies, en sens inverse pour vous la ramener. Dès qu’il a fini le parcours retour, un autre toutou peut prendre la suite. Les compétitions se font sous la forme de relais où 2 équipes de 4 chiens et de 4 maîtres se confrontent sur 2 lignes de parcours parallèles. L’équipe victorieuse est celle dont toutes les balles sont rapportées le plus rapidement possible. Les équipes championnes réalisent le parcours en 20 secondes en moyenne. Sachant que chaque chien court sur une distance totale de 30 mètres et franchit 8 haies (4 à l’aller et 4 au retour). L’actuel record du monde est de 15,54 secondes (19 juillet 2003, États-Unis) pour l’aller-retour des quatre chiens.

Cette activité est surtout connue aux États-Unis, elle commence à percer en France. Elle peut aussi se faire de manière individuelle et non en équipe. Elle nécessite de longues périodes d’adaptation et de préparation avec votre boule de poils. La complicité entre le maître et l’ami fidèle s’intensifie de plus belle. Le Flyball développe le saut, la vitesse, le rapport d’objet, la sociabilité et le rappel chez le chien. En comparaison de l’ “agility dog”, le maître ne doit pas courir aux côtés de son toutou, ce qui rend cette activité concevable pour des personnes en mobilité réduite. Elle peut être pratiquée en environnement urbain. Tous les canidés sont acceptés, quels que soient leurs tailles, sexes, races ou croisés, LOF ou non-LOF. Les “Border Collie” et les “Terriers Jack Russel” excellent à cette pratique. La mixité de chiens peut être un plus dans une équipe, car la hauteur des haies est calculée en fonction du plus petit des coéquipiers à quatre pattes. Les toutous très dynamiques peuvent se dépenser tout en s’amusant !! 

Jeux sportifs

Le cani-cross

Le cani-cross est une course à pied à pratiquer avec son chien. Le coureur peut porter au choix une ceinture ou un baudrier. Le canidé sera plus performant avec un harnais de sport du type “X-Back”. Les deux sont reliés par une laisse souple. Le compagnon à quatre pattes court devant et tire le maître. L’âge minimum du chien autorisé en cani-cross est de 12 mois. C’est une activité sportive que vous pouvez effectuer seul avec votre chien ou en compétition avec d’autres binômes. Une grande complicité se noue entre l’homme sportif et l’animal de compagnie énergique.

Une autre version du cani-cross existe également en trail. Le binôme maître-chien court en milieu naturel sur chemins de terre ou des sentiers de randonnées en plaine ou en montagne. Le terrain s’avère plus difficile et plus physique. Le circuit d’un cani-trail, 10 à 20 km en moyenne, est plus long qu’un circuit de cani-cross. Cette activité sportive est pour les sportifs aguerris et leurs chiens dynamiques. L’équipement nécessaire à la pratique du cani-trail et du cani-cross est semblable. Ces deux exercices sportifs doivent rester un moment de bonheur privilégié entre le maître et le chien !!

Jeux sportifs

Le cani-VTT

Le cani-VTT est une discipline qui se pratique en VTT avec son chien. C’est un sport canin de traction. Le VTT est équipé d’une barre VTT auquel on attache son toutou, d’une laisse et d’un harnais. La barre permet à la laisse de ne pas se prendre dans la roue. La laisse comporte un amortisseur pour préserver des à-coups de l’animal à quatre pattes. Le harnais est plus confortable pour le chien, il est à l’aise pour courir. Il vous faut donc un harnais de traction adapté au cani-VTT. Le “harnais X-Back” semble le plus approprié pour ce sport canin. Une symbiose parfaite se forme au fil du temps entre le maître et l’ami fidèle.

Jeux sportifs

 Le ski-joering canin

Le ski attelé ou ski joering canin est une discipline sportive dans laquelle un ou plusieurs chiens (de 1 à 3 chiens), tractent un skieur de fond.  Cette pratique allie le ski et un attelage canin.  Le skieur devra être équipé d’un baudrier ou d’une ceinture comme pour la pratique du cani-cross. Une laisse souple relie la ceinture du skieur au harnais du canidé. Le “harnais X-Back” est le plus performant pour ce sport canin. L’âge minimum du toutou autorisé en ski-joering est de plus de 12 mois. La plupart des parcours s’étendent sur une distance située entre 5 et 20 km. La taille des skis de fond, sans carres, n’excède pas 1,50 m pour ne pas entraver et blesser l’animal à quatre pattes. Ce sport canin est surtout fait pour des chiens endurants et de bonnes compositions, car ils doivent être capables de tracter leur maître. Les chiens de traîneau, les Golden Retriever, les Labradors, les chiens de Berger ou les Lévriers excellent dans cette discipline. Les sportifs humains doivent être capables de diriger leurs amis fidèles, en leur donnant des ordres. Leur complicité, mêlant plaisir de la glisse et travail du chien, se renforce. Le ski-joering est moins répandu en France que dans les pays nordiques. Il peut se pratiquer sur des pistes damées pour ski de fond. Demandez toujours l’autorisation avant de vous aventurer sur une de ces pistes. Surtout, laissez l’endroit aussi immaculé que lorsque vous l’avez trouvée !!

Jeux sportifs

Nanou.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •